MUSÉES

Quand le beau s’expose…

 

Que l’on soit de ceux qui pensent que l’œuvre d’art doit être belle à regarder, ou que l’on soit plutôt d’avis que la création est un médium comme un autre, difficile en cet hiver 2020, de ne pas succomber à quelques expos bien pensées.

PAR AURÉLIA LASORSA

 

La notion de beauté est indissociable de l’art. D’ailleurs, ne parle-t-on pas des Beaux-Arts, lorsqu’il s’agit d’étudier la peinture, la sculpture ou encore le dessin ? Pourtant, il est quasi impossible de définir la beauté tant ses caractéristiques sont instables et sa définition personnelle. La question, alors, est de savoir si une création doit être belle pour être considérée comme une œuvre à part entière ? En réalité, depuis le milieu du XIXe siècle, le beau comme valeur esthétique est plus que contesté. Dès lors, et aujourd’hui encore, la notion de beauté n’a que peu à voir avec l’art puisque la finalité de l’œuvre n’est pas de plaire, mais dans la très grande majorité des cas de faire passer un message. Nous laisserons donc aux spécialistes le plaisir de tenir ce débat (ô combien intéressant, néanmoins) et nous nous concentrerons sur ce qui nous intéresse ici : les expositions à ne pas manquer cet hiver. Un thème bien plus accessible qui, en prime, nous offre de multiples idées de sorties. Car la Côte d’Azur a ceci de particulier : elle attire depuis de nombreuses années les plus grands artistes du monde entier, devenant le cadre privilégié d’une création sans cesse renouvelée.

© (MACM) Musée d’Art Classique de Mougins 2019 First floor gallery at the MACM

N°22 - JANVIER - MARS 2020

DÉCOUVREZ lA SUITE DE L'ARTICLE
+ DE PHOTOS

Téléchargez gratuitement

OPTIMISTE CÔTE D'AZUR

© 2014 OPTIMISTE MAGAZINE

OPTIMISTE CÔTE D'AZUR

L'information résolument positive

5, chemin des Presses - Cagnes-sur-Mer

04 93 29 08 06

devousanous@optimistemagazine.fr

RUBRIQUES

SUCCESS STORY

À LA UNE

REGARD SUR...

AZURÉEN(NE)

SPORT

SANTÉ / BIEN-ÊTRE

CULTURE

 

 

 

 

 

 TÉLÉCHARGER GRATUITEMENT SUR TABLETTE OPTIMISTE CÔTE D'AZUR OU LIRE L'ÉDITION EN LIGNE