MURIEL MAYETTE-HOLTZ

Nouvelle figure du TNN

 

Elle a dirigé la Comédie française puis

la Villa Médicis, et s’apprête à prendre les rênes du Théâtre de Nice. Sous le feu des projecteurs, Muriel Mayette-Holtz tient à laisser la vedette à une saison  exceptionnelle : le Théâtre fête ses cinquante ans.

PAR FRANÇOIS STAGNARO

 

Muriel Mayette-Holtz en impose d’emblée par son charisme et sa voix bien placée. C’est l’actrice qui parle, la passionnée de théâtre aussi. Les planches, elle y a fait ses premiers pas à quatorze ans, avant de réaliser sa première mise en scène à dix-huit. Deux ans plus tard, elle intègre la Comédie française, d’abord en tant que pensionnaire, puis sociétaire, jusqu’à en devenir l’administratrice générale pendant huit ans, de 2006 à 2014. La seule parenthèse véritable dans cette carrière entièrement vouée au théâtre, elle l’a vécue à Rome, de 2015 à 2018, en dirigeant durant trois ans la célèbre Villa Médicis. Depuis, elle rêve d’un retour aux sources, un rêve qui sera exaucé dès le 1er novembre, quand elle prendra ses nouvelles fonctions à la tête du Théâtre de Nice : « Mettre en scène, être sur un plateau, vivre dans un théâtre, jouer : tout cela est essentiel pour moi. Je suis avant tout une actrice. D’ailleurs, je compte bien remonter sur scène dans le cadre des prochaines  saisons. La dimension que je préfère dans mon métier, c’est le public. Il faut créer un lien de confiance avec lui avant de pouvoir l’emmener. Pour cela, il faut être pédagogique, joyeux, généreux, amoureux. »

 

N°21 - OCTOBRE - DÉCEMBRE 2019

AZURÉEN(NE)

©  David Atlan

DÉCOUVREZ  la suite de l'article  et  encore  + d'infos

Téléchargez gratuitement

OPTIMISTE CÔTE D'AZUR

© 2014 OPTIMISTE MAGAZINE

OPTIMISTE CÔTE D'AZUR

L'information résolument positive

5, chemin des Presses - Cagnes-sur-Mer

04 93 29 08 06

devousanous@optimistemagazine.fr

RUBRIQUES

SUCCESS STORY

À LA UNE

REGARD SUR...

AZURÉEN(NE)

SPORT

SANTÉ / BIEN-ÊTRE

CULTURE

 

 

 

 

 

 TÉLÉCHARGER GRATUITEMENT SUR TABLETTE OPTIMISTE CÔTE D'AZUR OU LIRE L'ÉDITION EN LIGNE