HÔTEL NEGRESCO

Sous le signe de l’art

 

Fleuron Belle Époque indissociable de la Côte d’Azur, il cache, derrière sa magnifique façade blanche, une incroyable collection d’œuvres d’art. Chargé d’histoire, le Negresco semble à jamais regarder vers demain.

PAR AURÉLIA LASORSA

 

Le 7 janvier dernier, le temps s’est figé sur la Promenade des Anglais. Au numéro 37, les drapeaux étaient en berne et les sourires se sont effacés. Madame Jeanne Augier, emblématique propriétaire et âme du Negresco, s’en est allée, laissant aux Azuréens l’un des plus beaux représentants de l’art de vivre à la française et surtout une collection d’œuvres uniques. Passionnée par l’art dans ce qu’il a de plus varié, Madame, comme l’appelaient ceux qui la côtoyaient quotidiennement, a su mêler au fil des ans, œuvres classiques et créations contemporaines. Sans a priori, mais avec un œil averti, elle a offert à chaque étage, à chaque pièce et à chaque recoin du bâtiment une couleur arty audacieuse et inégalée.

 

Exception hôtelière

Pour autant, dans les couloirs de l’établissement, ceux qui font vivre le lieu toute l’année se gardent bien de comparer le Negresco à un musée. C’est un hôtel d’art ! Un lieu totalement indépendant, quasi unique au monde de par la richesse de son patrimoine artistique (au point que, au gré des décennies, de nombreuses offres d’achat ont essuyé des refus) et où, à l’inverse des musées...

 

N°20 - JUILLET - SEPTEMBRE 2019

© SERVICE DE PRESSE

DÉCOUVREZ  la suite de l'article  et  encore  d'infos

Téléchargez gratuitement

OPTIMISTE CÔTE D'AZUR

© 2014 OPTIMISTE MAGAZINE

OPTIMISTE CÔTE D'AZUR

L'information résolument positive

5, chemin des Presses - Cagnes-sur-Mer

04 93 29 08 06

devousanous@optimistemagazine.fr

RUBRIQUES

SUCCESS STORY

À LA UNE

REGARD SUR...

AZURÉEN(NE)

SPORT

SANTÉ / BIEN-ÊTRE

CULTURE

 

 

 

 

 

 TÉLÉCHARGER GRATUITEMENT SUR TABLETTE OPTIMISTE CÔTE D'AZUR OU LIRE L'ÉDITION EN LIGNE