CITYSCOOT

L’électrique en libre-service

 

Ils sont apparus dans les rues de Nice en mars 2018. Un an après, les scooters blancs et bleus de Cityscoot font partie du paysage et complètent nos moyens de transport de proximité. Nous les avons testés.

PAR FRANÇOIS STAGNARO

 

Bien sûr, j’avais identifié leur silhouette à tous les coins de rue depuis un an. Pourtant, je ne les avais pas encore testés. Quoi donc ? Les Cityscoots, ces scooters électriques en libre-service. Il a fallu la venue d’un ami, Niçois d’origine et Parisien d’adoption, pour me convaincre. Cet adepte des déplacements à deux-roues avait déjà eu l’occasion de tester le service dans la capitale – où il a été lancé

dès l’été 2016 – et il en est devenu un inconditionnel.

 

Comment ça marche ?

Le principe rappelle celui d’Auto Bleue, si ce n’est que les scooters ne sont pas reliés à des bornes de recharge : quand leurs batteries sont à plat, elles sont échangées par des agents mobiles, qui gèrent aussi leur nettoyage. À Nice, plus de 500 scooters sont ainsi mis à disposition des usagers. Ils sont utilisables dans la grande majorité de la commune, y compris dans la plaine du Var. Après s’être inscrit, on peut utiliser le service à l’aide d’une application pour smartphones, sans abonnement. Plusieurs formules sont proposées. Pour ma part, j’ai bénéficié du parrainage de mon ami, qui m’a valu 30 mn gratuites. Je ne me suis pas précipité pour les utiliser, mais elles m’ont cependant été précieuses lorsque...

 

N°19 - AVRIL - JUIN 2019

© SERVICE DE PRESSE

DÉCOUVREZ  LA SUITE DE L'ARTICLE  et  encore  + d'infos

Téléchargez gratuitement

OPTIMISTE CÔTE D'AZUR

© 2014 OPTIMISTE MAGAZINE

OPTIMISTE CÔTE D'AZUR

L'information résolument positive

5, chemin des Presses - Cagnes-sur-Mer

04 93 29 08 06

devousanous@optimistemagazine.fr

RUBRIQUES

SUCCESS STORY

À LA UNE

REGARD SUR...

AZURÉEN(NE)

SPORT

SANTÉ / BIEN-ÊTRE

CULTURE

 

 

 

 

 

 TÉLÉCHARGER GRATUITEMENT SUR TABLETTE OPTIMISTE CÔTE D'AZUR OU LIRE L'ÉDITION EN LIGNE