PARIS

Détournement de séjour

 

Quelle que soit notre fonction ou notre secteur d’activité, il n’est pas rare de réserver un vol pour Paris, pour aller à la rencontre d’interlocuteurs professionnels. Et si, cette fois, on alliait l’utile à l’agréable ?

PAR AURÉLIA LASORSA

 

Il n’y a qu’à se rendre en salle d’embarquement du Terminal 2 de l’aéroport de Nice, un jour de semaine, aux alentours de 6 heures, pour voir combien Paris est une destination prisée des collaborateurs et dirigeants azuréens. Le temps d’une journée, ou d’un bref séjour, nous, travailleurs du Sud, goûtons aux joies du rythme trépidant de la vie « à la capitale », entre métro, RER, taxi, VTC et réunions de travail. Pour alléger un peu ce réjouissant programme, il est toujours envisageable de décider de voir le verre à moitié plein. Objectif affiché : transformer ce voyage d’affaires en escapade plaisir, à la (re)découverte des trésors parisiens et des multiples nouveautés. On peut alors convenir de prendre l’air entre deux rendez-vous dans les Jardins du Luxembourg, faire un détour par le quartier de La Madeleine, voire flâner, après une longue journée passée entre quatre murs, le long du Canal Saint-Martin.

N°17 - OCTOBRE - DÉCEMBRE 2018

© IWAN BAAN

DÉCOUVREZ la suite de l'article  + UNE SÉLECTION D'ADRESSES LOCALES

Téléchargez gratuitement sur tablette

OPTIMISTE CÔTE D'AZUR

© 2014 OPTIMISTE MAGAZINE

OPTIMISTE CÔTE D'AZUR

L'information résolument positive

5, chemin des Presses - Cagnes-sur-Mer

04 93 29 08 06

devousanous@optimistemagazine.fr

RUBRIQUES

SUCCESS STORY

À LA UNE

REGARD SUR...

AZURÉEN(NE)

SPORT

SANTÉ / BIEN-ÊTRE

CULTURE

 

 

 

 

 

 TÉLÉCHARGER GRATUITEMENT SUR TABLETTE OPTIMISTE CÔTE D'AZUR OU LIRE L'ÉDITION EN LIGNE