LE SOMMEIL

Notre meilleur allié

 

Nos différences métaboliques font que nous ne sommes pas égaux devant cette mise au repos. Longue, courte, agréable ou non, interrompue ou fragmentée, elle nous est en tout cas indispensable. Explications.

PAR MARTIN DE KERIMEL

 

Alors que, spontanément, nous lui consacrons l’essentiel de nos plus jeunes années, nous avons parfois tendance à le négliger ensuite. Un bon sommeil est pourtant indispensable à notre maintien en bonne santé. Toute la question est de savoir ce que signifie « bien dormir ». En termes de quantité, la durée moyenne du sommeil des Français est d’un peu plus de sept heures. Demandez-leur : certains de vos proches vous diront avoir besoin de plus pour se sentir bien, quand d’autres soutiendront qu’ils se contentent de moins. Rien d’anormal : « Il y a de courts dormeurs – cinq ou six heures – et de longs dormeurs – huit ou neuf heures, confirme le docteur Guy-René Boyer, pneumologue à l’Institut Arnault-Tzanck de Saint-Laurent-du-Var. Pour savoir à quoi s’en tenir, il suffit de noter

combien de temps on dort lorsque l’on n’a pas de contrainte, pendant les vacances par exemple. » Autre constatation validée par la science : la nature et la durée du sommeil se modifient avec le temps. Chez les personnes âgées, il se fragmente, composé de siestes plus ou moins prolongées, qui remplaceront souvent une partie du sommeil nocturne.

 

N°14 - JANVIER - MARS 2017

© OCUS FOCUS / THINKSTOCK

DÉCOUVREZ  la suite de l'article  et  encore  + d'infos

Téléchargez gratuitement

OPTIMISTE CÔTE D'AZUR

© 2014 OPTIMISTE MAGAZINE

OPTIMISTE CÔTE D'AZUR

L'information résolument positive

5, chemin des Presses - Cagnes-sur-Mer

04 93 29 08 06

devousanous@optimistemagazine.fr

RUBRIQUES

SUCCESS STORY

À LA UNE

REGARD SUR...

AZURÉEN(NE)

SPORT

SANTÉ / BIEN-ÊTRE

CULTURE

PSYCHO

 

 

 

 

 TÉLÉCHARGER GRATUITEMENT SUR TABLETTE OPTIMISTE CÔTE D'AZUR OU LIRE L'ÉDITION EN LIGNE