AMSTERDAM

Ouverte sur le monde

 

A’dam, comme la surnomment ses habitants, est une cité en perpétuel mouvement. Fiévreuse et fondamentalement ouverte, elle surprend aussi par sa culture bourgeoise.
Un séjour qui déroute autant qu’il passionne.

PAR MÉLISSA MARI

 

Les bicyclettes adossées aux barrières des ponts séculaires, les chaleureux « Cafés bruns » animés du quartier Jordaan, l’architecture typiquement Renaissance, et la face (à peine) cachée de sa sulfureuse culture underground… Ces standards nourrissent de nombreux imaginaires, mais ne suffisent plus à dessiner la carte postale amstellodamoise. C’est une capitale multifacette, multicolore et multiculturelle. De la place du Dam, cœur historique de la vieille ville, à l’ancien chantier naval NDSM, devenu un spot artistique post industriel, en passant par le quartier des musées, le marché aux fleurs, le Vondelpark et son empreinte hippie, les terrasses le long des canaux, et les espaces ultra modernes disséminés çà et là depuis les années quatre-vingt dix, on en perd déjà le sens de l’orientation. Pourtant, c’est bien dans une ville à taille humaine que l’on entre dès que l’on passe ce fameux port. Un univers que Tjienta, quadra sportive, et ses amis nous racontent, d’un coup de cœur à l’autre.

N°14 - JANVIER - MARS 2017

© KOEN SMILDE PHOTOGRAPHY /

O.T. AMSTERDAM

DÉCOUVREZ lES ADRESSES SÉLECTIONNÉES
PAR LA RÉDACTION  ET ENCORE + D'INFOS

Téléchargez gratuitement sur tablette

OPTIMISTE CÔTE D'AZUR

© 2014 OPTIMISTE MAGAZINE

OPTIMISTE CÔTE D'AZUR

L'information résolument positive

5, chemin des Presses - Cagnes-sur-Mer

04 93 29 08 06

devousanous@optimistemagazine.fr

RUBRIQUES

SUCCESS STORY

À LA UNE

REGARD SUR...

AZURÉEN(NE)

SPORT

SANTÉ / BIEN-ÊTRE

CULTURE

 

 

 

 

 

 TÉLÉCHARGER GRATUITEMENT SUR TABLETTE OPTIMISTE CÔTE D'AZUR OU LIRE L'ÉDITION EN LIGNE