N°12 - JUILLET - SEPTEMBRE 2017

 

ACTIVITÉ PHYSIQUE

Et vous, vous bougez ?

 

C’est un fait : l’activité physique est positive pour notre organisme. Les convaincus parlent de bienfaits, d’autres, amusés, de « bonne fatigue ». Une idée qui fait le buzz

et mérite donc d’être explicitée.

PAR MARTIN DE KERIMEL

 

C’est un peu contradictoire : pour tenter de vous persuader qu’il est important de faire du sport, certains de vos amis n’hésitent pas à détailler quelques chiffres anxiogènes.  Cela dit, c’est vrai : la sédentarité et le manque d’activité physique sont mauvais pour votre santé. Et si on positivait le discours ? « Le sport est avant tout un plaisir et sa pratique est bénéfique au plan social, dit par exemple Ludovic Kuffler, médecin au Centre régional de biologie et de médecine du sport, à Nice. D’un strict point de vue médical, l’activité physique contribue à l’amélioration des fonctions cardiovasculaires, a des effets sur l’augmentation des fonctions respiratoires et cérébrales et limite le vieillissement cellulaire. Elle retarde donc l’apparition des symptômes de la sénescence. »

 

L’essentiel : s’adapter à son rythme

L’Organisation mondiale de la santé préconise à chacun, selon ses habitudes et son âge, de rester actif : une heure par jour pour les jeunes de 5 à 17 ans et 75 minutes

d’activité intense - ou le double à rythme modéré - par semaine pour les adultes. Elle insiste également sur le maintien de la santé osseuse, la réduction des risques de diabètes, cancers et dépressions, les bienfaits sur l’équilibre énergétique et la maîtrise du poids.

© MIKE POWEL

dÉCOUVREZ  LA SUITE DE L'ARTICLE  et  encore  + d'infos

Téléchargez gratuitement

OPTIMISTE MAGAZINE

 TÉLÉCHARGER GRATUITEMENT SUR TABLETTE OPTIMISTE MAGAZINE OU LIRE L'ÉDITION EN LIGNE