EN VISITE

Faites entrer la lumière !

 

On recherche sans cesse la lumière, tout en tentant de s’en protéger. Depuis toujours, on oscille entre désir d’un logement lumineux et quête d’astuces pour ne pas faire entrer la chaleur. Dans notre région, sans doute plus qu’ailleurs.

PAR AURÉLIA LASORSA

 

Pour Olivier Chabaud, architecte DPLG, les solutions sont nombreuses et pas forcément hors de prix. En outre, elles sont facilement adaptables, quel que soit le projet.

 

Volumes et transparence

Lorsque l’on souhaite illuminer son intérieur, il faut d’abord prendre en compte les volumes à disposition. Si cela est possible, et notamment dans le cadre d’une rénovation, on peut jouer sur les hauteurs : les salons cathédrales sont de plus en plus courants et prennent place dans les maisons traditionnelles comme dans les villas contemporaines. Mais sans aller jusqu’à percer le plancher, certaines techniques permettent aujourd’hui de jouer sur la luminosité d’un logement, tout en conférant à chaque pièce sa destination propre. « Ce qui compte, ce sont les rapports entre les pièces, précise Olivier Chabaud. Il faut étudier les différents points lumineux, savoir d’où ils arrivent : d’une autre pièce ? De l’extérieur ? Souvent, quelques ouvertures suffisent pour totalement changer la luminosité d’un logement. » Reste ensuite à sélectionner les matériaux qui reflèteront le mieux la lumière et les coloris les plus adaptés. Et contrairement aux idées reçues, les tons clairs ne sont pas une obligation. Ainsi, dans un espace en longueur, l’architecte suggère une bande colorée qui va renvoyer la lumière sans alourdir la pièce. Elle doit pour cela idéalement être placée face à la source lumineuse. Il faut également veiller à l’harmonie entre lumière naturelle et lumière artificielle.

© CHABAUD ARCHITECTE

N°11 - AVRIL - JUIN 2017

découvrez  LA SUITE DE L'ARTICLE  et  encore  + d'infos

Téléchargez gratuitement

OPTIMISTE MAGAZINE

 TÉLÉCHARGER GRATUITEMENT SUR TABLETTE OPTIMISTE MAGAZINE OU LIRE L'ÉDITION EN LIGNE