RESTAURANT LE J

Thomas l’aventurier

 

Sabrina et Thomas, amoureux globe-trotters, ont posé leurs valises il y a près de deux ans au cœur de Juan-les-pins pour – enfin – créer un établissement à leur image.

PAR AURÉLIA LASORSA

 

Ils ont pas mal bourlingué avant Le J. Une rencontre à Londres, des expériences en Polynésie et à Maurice, un bébé au Maroc… Le couple a la bougeotte et déménage au gré de la carrière de Thomas. Habitué dès son apprentissage à la haute gastronomie, le Niçois d’adoption (débarqué de sa Lorraine natale à l’âge de six mois) a officié dans les brigades de grands chefs. Sous la houlette de Christian Willer, Jacques Maximin, Alain Ducasse ou encore Laurent Broussier, dont la simple évocation lui met encore des étoiles dans les yeux, il a appris à respecter le produit, élaborer ses fonds et sauces, travailler des recettes de A à Z, comme les cuisses de grenouilles pour lesquelles il réceptionnait les animaux… vivants. Puis il s’est envolé pour la Polynésie où, avec sa compagne, il a découvert le quotidien dans des hôtels de grand standing, au service d’une clientèle exigeante. Sur place, il apprend à cuisiner les épices, à les associer, les sublimer. Fort de toutes ces expériences, il est revenu en France, à la demande de son meilleur ami, propriétaire du local qu’il occupe aujourd’hui. Sur la petite terrasse de l’avenue du Dr Dautheville...

 

N°11 - AVRIL - JUIN 2017

© OLIVIER WARTER / SOPRESS

DÉCOUVREZ la suite dE L'ARTICLE  et  encore  + d'infos

Téléchargez gratuitement

OPTIMISTE MAGAZINE

 TÉLÉCHARGER GRATUITEMENT SUR TABLETTE OPTIMISTE MAGAZINE OU LIRE L'ÉDITION EN LIGNE