N°11 - AVRIL - JUIN 2017

 

 BOTANICA

LA VOIE VERTE

 

Précurseur de la gestion durable des ressources en eau et de l’entretien raisonné des espaces verts, Botanica fête ses trente ans cette année. Avec 220 salariés et 8 agences en France, la société azuréenne continue de montrer la voie.

PAR FRANÇOIS STAGNARO

 

Lorsqu’il crée Botanica en 1987 avec son compère Sylvain Nardini, Jean-Daniel Hernandez est loin de se douter que, trente ans plus tard, sa société comptera plus de deux-cents salariés et fera figure d’exemple en France. À l’époque, tous deux sortent du lycée horticole d’Antibes et connaissent, chacun de leur côté, de brèves expériences dans des sociétés qui ne correspondent pas à leur façon d’envisager le métier.

 

Spécialistes de la nature en ville

À vingt-deux ans à peine, ils décident alors d’unir leurs compétences dans une vision commune, pour créer, entretenir et pérenniser des espaces verts en contexte urbain. « Nous avions un vrai savoir-faire, dans de multiples domaines (le végétal, l’écologie, l’environnement, la zootechnie, la phytotechnie, etc.), mais nous étions considérés comme des “coupeurs d’herbe”, se souvient Jean- Daniel Hernandez. Or nous avions une vraie plus-value à apporter. Notamment sur l’implantation durable d’espaces naturels dans un environnement complètement fou : la ville. » Avec l’intention de donner du sens à leurs actions, ils débarquent alors dans un paysage composé principalement de petites sociétés artisanales.

© OLIVIER WARTER / SOPRESS

DÉCOUVREZ  la suite de l'article  et  encore  + d'infos

Téléchargez gratuitement

OPTIMISTE MAGAZINE

 TÉLÉCHARGER GRATUITEMENT SUR TABLETTE OPTIMISTE MAGAZINE OU LIRE L'ÉDITION EN LIGNE