VIENNE

Surprenante !

 

À mille lieues du cliché de Sissi et des opéras de Mozart,

la capitale autrichienne regorge d’adresses aussi originales qu’insoupçonnées. Des pépites à découvrir, l’esprit ouvert.

PROPOS RECUEILLIS PAR AURÉLIA LASORSA

 

Nadja est une Autrichienne trentenaire, psychologue clinicienne et psychothérapeute, installée à Vienne. Après un détour par Nice, le temps d’une année d’études, elle est retournée dans sa ville de cœur, rejoindre son compagnon et père de leur petit garçon. Elle nous dévoile ici ses lieux favoris, à commencer par ses adresses gourmandes. « À Vienne, les cafés font souvent office de ­deuxième maison et accueillent tous types de clientèle : jeunes, moins jeunes, familles, amis et travailleurs du midi. On y vient pour se détendre, se restaurer et boire un célébrissime café ou chocolat viennois. Dans le centre-ville, le Café Korb est une institution à la déco surannée. Sa spécialité : la cuisine traditionnelle. Les escalopes viennoises, bien sûr, mais aussi le Strudel aux pommes ou le Kaiserschmarren, pour qui aime le sucré. Pour varier les plaisirs, j’aime aussi aller prendre une pâtisserie chez Demel. Cette autre adresse emblématique semble s’être figée au début du XXe siècle, mais leurs spécialités (Gugelhupf, Schlagobers, etc.) sont à tomber. Le cadre, chic et élégant, ne gâche rien. N’allez pas croire que tous les cafés sont dans ce registre. Lorsque je souhaite manger un morceau dans une ambiance un peu plus relax, je vais chez Phil. Fréquenté essentiellement par des hipsters branchés et les bobos du coin, c’est un endroit hybride, à la fois bar, restaurant, brocante, magasin de livres et de disques, qui sert un petit déjeuner particulièrement copieux.

N°10 - JANVIER - MARS 2017

© TOMAS SEREDA / THINKSTOCK

DÉCOUVREZ la suite de l'article  et  encore  + d'infos

Téléchargez gratuitement sur tablette

OPTIMISTE MAGAZINE

 TÉLÉCHARGER GRATUITEMENT SUR TABLETTE OPTIMISTE MAGAZINE OU LIRE L'ÉDITION EN LIGNE