EXPÉRIENCE

La recette du bonheur

 

Ingénieur et assistante de direction, Philippe et Fabienne se sont reconvertis dans la boulangerie. Un pas dans l’artisanat

de tradition, chaleureux et ouvert, à l’instar de leur couple.

PAR MÉLISSA MARI

 

Après vingt ans de carrière épanouissante passés en région parisienne, ces indéfectibles curieux ont choisi de changer de vie. Alors qu’ils avaient déjà pris leurs marques sur la Côte d’Azur pour des raisons professionnelles, le couple a préféré tourner la page, à l’heure où la conjoncture économique s’assombrissait. Un changement de cap qui s’est présenté comme la providence. Découvrir un nouveau métier, s’ancrer dans un savoir-faire, une envie latente qui ne demandait qu’à s’exprimer. Mais alors, pourquoi pousser les portes d’un milieu aussi traditionnel que celui de la boulangerie ? La réponse est simple : « C’est un métier manuel qui laisse place à la créativité, le compromis idéal. » En abandonnant derrière eux un certain confort de vie, Fabienne et Philippe Dorigny ont eu le sentiment de prendre enfin le chemin qui leur était destiné. À presque cinquante ans, avec « l’insouciance de la jeunesse », ces compagnons ont donc choisi de se lancer : « J’ai suivi six mois de formation et à l’issue de mon apprentissage, nous avons trouvé cette affaire. Elle nous correspondait totalement. Au cœur du Vieil Antibes, dans une ambiance de quartier typique », confie Philippe.

© OLIVIER WARTER/SOPRESS

N°10 - JANVIER - MARS 2017

découvrez  la suite dE L'ARTICLE  et  encore  + d'infos

Téléchargez gratuitement

OPTIMISTE MAGAZINE

 TÉLÉCHARGER GRATUITEMENT SUR TABLETTE OPTIMISTE MAGAZINE OU LIRE L'ÉDITION EN LIGNE