N°8 - JUILLET - SEPTEMBRE 2016

 

TENDANCE

Tropicool

 

Aloha, les chemises à fleurs ! Bienvenue dans un été en mode fun où l’imprimé tropical remporte (une année de plus) la palme de la coolitude. À décliner en famille…

PAR VANESSA GARDET

 

Parfois on a envie de s’insurger. De dire non. « Pas cette fois », « pas sur moi », « ça ne passera pas ». Non, non et non. Mais pas en mode. En mode, vous commencez par refuser et finissez par porter l’imprimé honni ou la coupe disgracieuse. Mimétisme : 1 - volonté : 0. L’envie d’être dans le coup l’emporte… Inutile donc de tenter l’opposition cette fois-ci. Vous avez perdu d’avance. De quoi parle-t-on ? D’ananas. De perroquets. De palmiers. De fleurs d’hibiscus géantes. Oui, comme Carlos en 1977, en pleine période Big Bisou. Souvenez-vous, en 1966, le chanteur Antoine prédisait déjà le retour du style tropical. Dans ses Élucubrations, il annonçait : « Si je porte des chemises à fleurs, c’est que je suis en avance de deux ou trois longueurs. » N’en jetez plus, la messe est dite, cet été des flamants roses vous arborerez ! Dans le milieu fashion, on appelle ça le style jungle chic. Nous, plus terre-à-terre, on le nomme imprimé tropical, ou hawaïen à la rigueur, selon que le souvenir évoque plus Carlos ou Tom Selleck.

 

Impératif : la jouer rusé

En 2016, le diktat de la mode est jusqu’au-boutiste. Les professionnelles vous conseilleront donc d’oser le total look avec des imprimés différents. Fleurs en haut, fruits en bas, animaux en bandoulière… Ça en jette, mais gare à l’overdose. Une pochette, des derbies, une casquette : la soft touch aura la préférence des timides, qui la joueront profil bas… Associé à du blanc, l’imprimé tropical devient gagnant. La bonne nouvelle, c’est qu’il se décline cet été dans tous les rayons : homme, femme et enfant. On vous recommande quand même d’éviter la sortie en famille, tous accoutrés de la sorte…

 

DR

dÉCOUVREZ  LA SUITE DE L'ARTICLE  et  encore  + d'infos

Téléchargez gratuitement

OPTIMISTE MAGAZINE

 TÉLÉCHARGER GRATUITEMENT SUR TABLETTE OPTIMISTE MAGAZINE OU LIRE L'ÉDITION EN LIGNE