ÉMILIE MYOTTE

Une chef au paradis

 

Aussi discrète que talentueuse, la jeune Jurassienne dirige les cuisines du Muse, à ramatuelle, pour la deuxième année consécutive. un bonheur rafraîchissant pour les papilles.

PAR AURÉLIA LASORSA

 

À distance raisonnable de la foule tropézienne et des plages bondées de Ramatuelle, le Muse apparaît comme un havre de paix réservé aux happy few. Par chance, le boutique-hôtel, niché derrière un luxuriant jardin méditerranéen, accueille aussi les non-résidents. Une excellente occasion de découvrir ce cadre magnifique et sa table, le «M». Face à la piscine et ses transats immergés, un seul mot d’ordre : le plaisir. Hypnotisé par la beauté du lieu, on en oublierait presque le contenu des assiettes. Grave erreur ! Car aux fourneaux, Émilie Myotte réussit la prouesse de nous embarquer pour un voyage culinaire aussi simple que mémorable.

 

Évasion gourmande

Sablé au parmesan, émulsion de chèvre frais et chips de crudité, Saint-Jacques poêlées au wasabi, mangue, avocat et fruit de la passion… Dès l’entrée, la promesse est tenue : nous voilà partis pour un repas aux mille saveurs, où se mêlent goûts du terroir et parfums d’exotisme...

 

N°8 - JUILLET - SEPTEMBRE 2016

© OLIVIER WARTER / SOPRESS

DÉCOUVREZ la suite dE L'ARTICLE  et  encore  + d'infos

Téléchargez gratuitement

OPTIMISTE MAGAZINE

 TÉLÉCHARGER GRATUITEMENT SUR TABLETTE OPTIMISTE MAGAZINE OU LIRE L'ÉDITION EN LIGNE