ANNE-CÉCILE RATSIMBASON

Du style et du cœur

 

Enfant, quand elle pensait à son avenir, elle rêvait surtout d’exercer une activité manuelle. Après des études d’art et de stylisme, cette jeune Niçoise fait désormais des débuts remarqués comme styliste médicale. Un métier qu’elle a elle-même inventé !

PAR MARTIN DE KERIMEL

 

Elle parle vite et beaucoup, comme le font les passionnés. Anne-Cécile Ratsimbason affiche une belle foi dans son début de parcours et a ainsi convaincu plusieurs de ceux qui ont croisé son chemin. L’actuelle trentenaire a baigné avec bonheur dans la double culture de ses parents, un couple franco-malgache. Un père conseiller principal d’éducation, une mère pharmacienne, puis conseillère prud’homale… Après le bac, la jeune femme a choisi une toute autre voie : celle de cinq années d’études artistiques, menées avec succès à la Villa Arson. Diplômée, Anne-Cécile a ensuite passé trois années à Berlin, sur les bancs de l’ESMOD, une école de stylisme. Aujourd’hui, sa maîtrise de la langue allemande lui vaut d’ailleurs quelques clients outre-Rhin.

 

Des rencontres décisives

Sa vocation ancienne pour un métier manuel l’a conduite à inventer le sien : styliste médicale. Une activité qu’elle exerce comme auto-entrepreneur, à partir d’une idée soufflée par un médecin, le docteur Jean-Jacques Pomatto.

 

N°7 - AVRIL - JUIN 2016

RENCONTRE

© OLIVIER WARTER / SOPRESS

Lire la suite de l'article  et  encore  + d'infos

Téléchargez gratuitement

OPTIMISTE MAGAZINE

 TÉLÉCHARGER GRATUITEMENT SUR TABLETTE OPTIMISTE MAGAZINE OU LIRE L'ÉDITION EN LIGNE