SERGE GABRIELICH

Le sportif solidaire

 

En relançant la pratique du pitchak dans
les établissements scolaires, il œuvre à la fois pour le patrimoine culturel méditerranéen
et pour une prise de conscience générale.
Un appel à la solidarité qui porte ses fruits, bien au-delà du portail de son collège.

PAR AURÉLIA LASORSA

 

Aider est chez lui une seconde nature. Ce prof d’EPS du collège Jean-Henri Fabre, de Nice, a fait de ses baskets un accessoire de lutte contre la pauvreté. Mais Serge Gabrielich a la réussite modeste. Pour preuve, il attend la fin de l’entretien pour murmurer quelques mots sur son parcours de perchiste, auréolé d’un record de France cadet en 1972 (4,90 m) et d’un poste de préparateur physique au Racing Club de France. Enseignant depuis 1975, il s’engage, en 2010, pour Action contre la Faim, en organisant la première Course contre la faim dans son collège de Las Planas. L’équipe pédagogique et les élèves se prêtent volontiers au jeu. Ils seront, en mai prochain, sur la ligne de départ pour une septième participation. L’objectif est atteint, mais Serge Gabrielich est insatiable. En 2011, il réitère l’expérience auprès des adultes en lançant une Marche contre la faim. Soutenu par la Ville de Nice, il trouve en la personne de Marc Raquil (co-détenteur du record de France du 4 x 400 m) le parrain idéal. Serge a de l’énergie et des idées à revendre.

N°6 - JANVIER - MARS 2016

RENCONTRE

© OLIVIER WARTER / SOPRESS

Lire la suite de l'article  et  encore  + d'infos

Téléchargez gratuitement

OPTIMISTE MAGAZINE

 TÉLÉCHARGER GRATUITEMENT SUR TABLETTE OPTIMISTE MAGAZINE OU LIRE L'ÉDITION EN LIGNE