ADRESSES

L’Italie passe à table

 

Nul besoin de traverser la frontière pour savourer
le meilleur de la péninsule. Des chefs passionnés
ont choisi la Côte d’Azur pour dévoiler l’étendue
du patrimoine culinaire italien. Immersion gourmande.

PAR AURÉLIA LASORSA

 

L’été dernier, Fabio Merra, chef italien installé à Nice, créait l’événement en lançant la commercialisation d’une burrata niçoise. Respectant scrupuleusement le savoir-faire traditionnel de ses Pouilles natales, il fait désormais venir jusqu’à une fromagerie de La Trinité le lait de vaches piémontaises pour donner naissance à une mozzarella crémeuse régionale qui n’a rien à envier au produit original… et qui rencontre déjà un grand succès.

Derrière cette initiative locale, on découvre surtout le lien qui unit les gourmets azuréens à la gastronomie italienne. La proximité géographique et l’histoire du Comté de Nice y sont évidemment pour beaucoup. Les professionnels italiens ne s’y sont pas trompés, implantant dans nos villes de quoi goûter aux nombreuses recettes d’un terroir au moins aussi riche que celui de l’Hexagone. De la Calabre à la Vénétie, de Naples à Milan. On découvre ainsi au gré de nos sorties, des recettes de grand-mère ou d’autres plus élaborées. De quoi émoustiller nos papilles de goûts éloignés, et pourtant si proches. Pour compléter le tableau, des épiceries spécialisées nous aident à dénicher l’ingrédient indispensable, la charcuterie taillée en tranches aussi fines que du papier à cigarette ou le breuvage idéal pour un accord mets-vin parfait. Buon appetito !

DR

N°6 - JANVIER - MARS 2016

 

dÉCOUVREZ  + d' ADRESSES GOURMANDES  et  encore  + d'infos

Téléchargez gratuitement

OPTIMISTE MAGAZINE

 TÉLÉCHARGER GRATUITEMENT SUR TABLETTE OPTIMISTE MAGAZINE OU LIRE L'ÉDITION EN LIGNE