ROBERTET

Le parfum en héritage

 

Le groupe agit dans l’ombre des grands acteurs du marché international, qu’ils soient parfumeurs, industriels du secteur
de l’agro-alimentaire ou de l’hygiène. Spécialiste des matières premières naturelles, Robertet a gravé définitivement
son nom dans l’histoire des odeurs.

PAR AURÉLIA LASORSA

 

Un adoucissant qui fleure bon le jasmin, un déodorant à la rose, un bonbon à la fraise. On l’ignore mais, derrière tout ça se cache souvent le nom de Robertet. Discrète, la société n’en est pas moins leader mondial pour les matières premières naturelles et ne compte pas céder sa place de sitôt. À sa tête depuis 1993, Philippe Maubert, 4e génération de la famille Maubert à diriger Robertet, est entouré (comme il se doit) de ses frères Olivier et Christophe. Une dynastie dont la relève est quasiment assurée. Pour preuve, la présence dans l’organigramme de Julien, fils de Philippe, aujourd’hui directeur adjoint de la division matières premières, à qui une phrase suffit pour résumer son implication « un peu comme Obélix, je suis tombé dedans lorsque j’étais petit… J’entends parler d’huiles essentielles et d’arômes depuis ma plus tendre enfance. Faire carrière chez Robertet était donc une évidence, mais ce choix ne m’a jamais été imposé. Je suis conscient de la chance que j’ai d’évoluer dans une entreprise familiale, vieille de plus de 160 ans...

N°3 - AVRIL - JUIN 2015

© OLIVIER WARTER / SOPRESS

DÉCOUVREZ  la suite de l'article  et  encore  d'infos

Téléchargez gratuitement

OPTIMISTE MAGAZINE

 TÉLÉCHARGER GRATUITEMENT SUR TABLETTE OPTIMISTE MAGAZINE OU LIRE L'ÉDITION EN LIGNE