STÉPHANE DIAGANA

Ambassadeur

du sport-santé

 

Y a-t-il une vie après la compétition ? Stéphane Diagana s’apprête à relever

un nouveau défi sur la Côte d’Azur. Fidèle

à sa réputation, cet athlète simple et généreux nous en dit plus sur sa nouvelle vie.

PROPOS RECUEILLIS PAR FRANÇOIS STAGNARO

 

Depuis quand avez-vous élu domicile dans la région,

et qu’est-ce qui vous y a conduit ?

­— Je suis arrivé en juillet 2008, accompagné de ma femme et de mes trois enfants. Ce fut un gros changement, car nous avions toujours vécu en région parisienne. Ce déménagement s’inscrivait dans le cadre du projet de centre sportif – le Campus Sport Santé – que nous portons avec mon épouse. Il s’agit d’accueillir des séjours touristiques centrés sur le sport.

 

Pourquoi avoir choisi la Côte d’Azur pour ce projet ?

­— Il n’y a pas d’autre région en France qui cumule autant d’atouts : son climat, ses infrastructures (avec le deuxième aéroport de France), sa densité de population, son attractivité touristique… En outre, cette destination attire déjà le public de sportifs que l’on vise, à savoir des passionnés de compétitions comme l’Ironman, la Prom’ classique, le Marathon Nice-Cannes…

N°2 - JANVIER - MARS 2015

© OLIVIER WARTER / SOPRESS

découvrez la suite de l'INTERVIEW  et  encore  + d'infos

Téléchargez gratuitement

OPTIMISTE MAGAZINE

 TÉLÉCHARGER GRATUITEMENT SUR TABLETTE OPTIMISTE MAGAZINE OU LIRE L'ÉDITION EN LIGNE