BAR DES OISEAUX

L’envol du phénix

 

L’adresse est bien connue des Niçois de souche qui ont longtemps fréquenté ce lieu, propriété
de la famille Perna. Aujourd’hui, et après plusieurs mois d’errance, le Bar des oiseaux retrouve de sa superbe, grâce aux talents combinés de grands noms du Vieux-Nice.

PAR AURÉLIA LASORSA

 

Les pâtes dans tous leurs états. Voilà qui pourrait être la baseline inscrite sur cette façade – ravalée – du Vieux-Nice. En prenant les rênes de ce lieu emblématique, le trio à l’origine du renouveau a choisi de donner à la table une identité forte et innovante. Quand Nathalie Barale, son vermicellier de mari Éric Guernion, et le successfull Armand Crespo unissent leurs talents, le résultat est unique. Car le Bar des Oiseaux nouvelle génération n’a rien d’un restaurant de pâtes traditionnel : c’est un établissement autour des pâtes, qui propose une cuisine classique française revisitée. La nuance est majeure.

 

Audacieux et bluffant

Le lieu dévoile un visage neuf. Une bonne nouvelle pour les gourmets en quête de sensations inédites. La décoration intérieure a été confiée à Jean-Luc Charrier, qui a mixé les codes du Sud avec une touche contemporaine. Les boiseries du XVIIIe siècle flirtent avec des luminaires épurés dénichés au Portugal et de vieilles pierres de récup’ au sol. Ça c’est pour la forme.

N°2 - JANVIER - MARS 2015

© OLIVIER WARTER / SOPRESS

DÉCOUVREZ la suite dE L'ARTICLE  et  encore  + d'infos

Téléchargez gratuitement

OPTIMISTE MAGAZINE

 TÉLÉCHARGER GRATUITEMENT SUR TABLETTE OPTIMISTE MAGAZINE OU LIRE L'ÉDITION EN LIGNE