CLAIRE PERADOTTO

L’optimiste combattant

 

Elle fait partie des personnalités incontournables de l’économie locale.
Mais pas seulement : sa nature réputée bouillonnante nous a donné envie de faire connaissance. Une rencontre qui vaut
tous les antidépresseurs !

PAR FRANÇOIS STAGNARO

 

Claire n’a pas de temps à perdre. En complaintes et en lamentations, du moins. À peine êtes vous entré dans son bureau que, d’un large sourire, elle vous propose un thé dont elle vient de découvrir les propriétés extraordinaires, enchaînant sur un restaurant de cuisine niçoise qu’elle adore. De toute évidence, nous avons affaire à une épicurienne. Passionnée ? Elle l’est à plus d’un titre et vous entraîne avec elle ! Son sujet de prédilection demeure l’entreprise familiale de publicité, d’imprimerie et de signalétique, dont elle a repris les rênes en 2000, avant que son frère Lionel ne la rejoigne. Une voie toute tracée ? Oui et non. Car elle a d’abord fait ses armes à Paris, dans une société où elle avait trouvé un équilibre dans laquelle elle aurait pu envisager de rester. Mais l’opportunité de la succession familiale s’est présentée à elle, avec à la clé un bel outil et la possibilité de le faire fructifier et grandir. Grandir plutôt que grossir, tient-elle à préciser, pour rester en accord avec les valeurs héritées de son père Roger, fondateur de la société en 1963 : la simplicité, l’authenticité et la vérité dans les relations humaines, envisagées comme moteurs de croissance et d’épanouissement.

N°1 - OCTOBRE - DÉCEMBRE 2014

RENCONTRE

© OLIVIER WARTER / SOPRESS

Lire la suite de l'article  et  encore  + d'infos

Téléchargez gratuitement

OPTIMISTE MAGAZINE

 TÉLÉCHARGER GRATUITEMENT SUR TABLETTE OPTIMISTE MAGAZINE OU LIRE L'ÉDITION EN LIGNE